SIG: transfert accepté

par | 29 Nov 2007

Dès le 1er janvier prochain, le groupe SIG reprendra l’exploitation et la maintenance des installations industrielles du site de Châtillon. Une convention sera prochainement signée entre l’Etat de Genève et SIG fixant le détail des modalités du transfert de l’exploitation et de son personnel mais un transfert ultérieur des actifs du site de Châtillon n’est pas envisagé, contrairement à l’usine des Cheneviers et au réseau primaire des Eaux Usées. Les activités du site de Châtillon sont les dernières activités industrielles encore exploitées par l’Etat de Genève et ce transfert clôt le processus, souhaité par l’Etat, par lequel l’ensemble de ses activités industrielles sont reprises et gérées par SIG.

Le site de Châtillon remplit un rôle important au niveau de la gestion des déchets verts et de la décharge. Avec ce transfert, SIG bénéficiera d’une nouvelle activité s’intégrant parfaitement dans ses missions de service public et d’acteur énergétique de premier plan. Ce nouveau domaine sera intégré au Pôle Environnement sous la direction de Yves de Siebenthal et sous la responsabilité directe de Mathias Goretta, responsable de l’activité « valorisation des déchets ». Cette nouvelle activité génère des produits annuels de l’ordre de 10millions de francs.

img7089.jpg

SIG reprend l’exploitation du site de Châtillon.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Niveau de vie : 65 800 euros par an

Dans la partie française du pôle métropolitain de Genève (composé de huit intercommunalités autour du lac Léman), les 10 % les plus aisés ont un niveau de vie supérieur à 65 800 euros par an, dépassant même 78 500...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest