Société Ardes : petite par la taille, grande à  l"™export dans plus de 80 pays !

Et vous, connaissez-vous Ardes ? Un dieu de la mythologie grecque ? Non, perdu ! ""Il ne fait guère de doute que peu d’habitants du Nord-Isère ont déjà entendu parler de l’entreprise Ardes. Pourtant, cette PMI dynamique spécialisée dans la plasturgie exporte ses produits dans plus de 80 pays sur tous les continents ! Chaque année, dans son atelier de 1000 m2 installé à Bourgoin-Jallieu, elle produit entre 300 000 et 400 000 seringues vétérinaires pour animaux et des millions de petites boucles d’identification destinées à la traçabilité des élevages.
Albert Antoine, le PDG, a repris Ardes en 2005. Il explique : «Plutôt que de rester coincée sur un marché français de l’agriculture très contraignant en matière de normes et d’agréments, l’entreprise a choisi de partir à la conquête de pays émergeants à fort potentiel de développement où tout reste à faire.» Et ça marche, puisque Ardes, “petite” PMI d’une quinzaine de salariés, a doublé son chiffre d’affaires en 5 ans (90 % à l’export) !
Le chef d’entreprise ne cache pas sa fierté lorsqu’il montre sur une carte tous les pays dans lesquels Ardes a un accord avec un importateur/distributeur : Amérique latine, Russie, Asie, Moyen-Orient, Afrique… «Parfois, notamment en Asie du sud-Est, nous négocions directement avec des fermes gigantesques qui contrôlent toute la filière, de l’élevage des animaux à leur commercialisation», explique Albert Antoine. Les innovations mises sur pied par Ardes en matière de traçabilité des ovins ou des bovins fournissent de solides arguments de vente. Parmi les nouveautés, une “boucle d’oreille” contenant une petite puce électronique fait fureur. La PMI berjallienne a aussi le mérite de vendre ses boucles et ses seringues en Chine, «qui concentre
50 % de la production mondiale de porc.»
Un agent commercial recruté par la PMI travaille d’ailleurs en Asie.
Plus récemment, Ardes a conquis plusieurs pays africains. «Avec la stabilité politique retrouvée, des pays comme le Sénégal ou l’Éthiopie sont en train de développer de grandes filières d’élevage. Ces marchés sont bien plus réactifs et moins contraignants que les marchés européens. Ils apprécient que l’on s’intéresse à eux», explique Albert Antoine, qui enchaîne les visites sur place. «J’ai déjà dû faire plusieurs fois le tour du monde», sourit-il.
 
Une PMI innovante 
""Pour se développer, Ardes peut compter sur un réseau régional aux compétences reconnues. Au niveau de la production, la PMI travaille notamment avec des entreprises haut-savoyardes spécialisées dans le décolletage lorsqu’il s’agit d’intégrer des petites pièces métalliques dans les seringues en plastique. Pour les commandes spécifiques, Ardes peut aussi collaborer avec d’autres entreprises de plasturgie, nombreuses en Rhône-Alpes. 
Le PDG poursuit : «En matière de recherche et développement, nous travaillons avec un bureau d’études très compétent pour mettre au point des systèmes de traçages électroniques des élevages. Nous sommes également attentifs aux résultats de la recherche dans le domaine de la géolocalisation, de puces intelligentes qui pourraient par exemple communiquer en direct la température de l’animal.» Et pour ouvrir les portes de l’international, Ardes a su profiter de l’expertise de structures d’accompagnement à l’export comme UBI-France ou ERAI (Entreprises Rhône-Alpes International). Sans compter une présence soutenue sur les salons internationaux.
Aujourd’hui, le gros chantier porte sur la refonte complète du site Internet de l’entreprise. Albert Antoine annonce : «Nous sommes en train de créer une grosse plate-forme Web pour faire connaître partout dans le monde en un seul clic les gammes de produits que nous commercialisons, avec une déclinaison en plusieurs langues. C’est ça la force du Web, l’outil raccourcit les distances.» Ardes est bien décidé à continuer à faire rayonner son savoir faire Nord-Isérois auprès d’éleveurs de toute la planète !
Stéphane Perrin

2015-03-13

A propos de l'auteur

GROUPE ECOMEDIA

GROUPE ECOMEDIA, c'est le groupe de presse économique de Savoie Mont Blanc (74 et 73), de l'Ain (01), du Nord Isère (38) et de la région lémanique trans-frontalière avec Genève et les cantons romands.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ