La Société Bancaire Privée renouvelle son Conseil d’administration et renforce sa direction. Conscient que son double rôle de gérant de fortune indépendant, d’une part, mais aussi, d’autre part, d’actionnaire de référence et d’administrateur de la Société Bancaire Privée SA, cotée en bourse suisse, pouvait, à terme, créer un conflit d’intérêts, Riccardo Tattoni a décidé de renoncer à sa fonction d’administrateur, en date du 31 décembre 2006. Tout en conservant sa participation au capital de la banque, Riccardo Tattoni entend désormais se concentrer sur son activité de gestionnaire de fortune et consacrer plus de temps à ses autres intérêts économiques.

Pour sa part, Jacques Meyer de Stadelhofen a annoncé qu’il ne sera pas candidat au renouvellement de son mandat d’administrateur. Elu en 1992 et plus ancien administrateur, il quittera donc le Conseil de la Société Bancaire Privée lors de la prochaine Assemblée générale d’avril 2007. A cette occasion, la Société Bancaire Privée exprimera toute sa reconnaissance à ces deux personnalités, qui ont fortement contribué à son développement et continueront à lui apporter tout leur soutien. Riccardo Tattoni a été le véritable créateur de la société financière, à laquelle, grâce à son excellente perception des marchés et son entregent, il a su donner sa dimension actuelle. Rappelons, à cet égard, que la Société Bancaire Privée a obtenu son statut de négociant en valeurs mobilières en 1999, puis sa licence bancaire en 2003.

Deux nouveaux administrateurs
Suite à ces retraits, deux nouveaux administrateurs rejoindront le Conseil : Pierre-André Béguin et Michel Broch. Formellement proposés à l’Assemblée générale d’avril, pour un mandat de trois ans, ils seront toutefois appelés à siéger au Conseil dès le 1er janvier 2007. Avocat, Me Pierre-André Béguin, sera en particulier chargé des dossiers juridiques. Alors que Michel Broch sera appelé à présider le nouveau Comité d’audit. Par ailleurs, dès le 1er janvier 2007, la fonction de directeur général sera confiée à Guillaume de La Borde Caumont. Raphael Hardrick assistera le nouveau directeur général jusqu’à une date encore à déterminer. En la personne de Guillaume de La Borde Caumont, la Société Bancaire Privée fait appel à un banquier confirmé, ayant plus de 27 ans d’expérience du métier, en particulier dans la gestion privée.

Pour une nouvelle dynamique
En faisant appel à ces trois personnalités de grande expérience, la Société Bancaire Privée veut, pour faire face à son développement soutenu, renforcer ses structures et compétences internes, marquer une plus claire séparation des fonctions et donner un élan supplémentaire à ses activités.

img1800.jpg

La Société Bancaire Privée renouvelle son Conseil d’administration et renforce sa direction.