Selon un sondage de santésuisse, plus de 60% des Suisses sont favorables à des primes maladies en fonction du revenu. Le système de bonus-malus récompensant les assurés qui prennent soin de leur santé reçoit quant à lui le soutien de 66% des personnes interrogées. Selon la cinquième enquête annuelle des assureurs, les assurés se disent ouverts aux réformes, mais pas aux révolutions. Ainsi, 91% sont favorables à une adaptation des prix des médicaments par rapport à la moyenne européenne et 75% souhaiteraient pouvoir se faire soigner à l’étranger aux frais de leur assurance. Par ailleurs, 82% sont en faveur des médecines complémentaires. Pour la première fois, plus de 50% des sondés seraient prêts à suivre les recommandations de leur assureur dans le choix de leur prestataire de soins. Ils n’étaient que 39% à y être favorables en 2003. En outre, 57% se disent favorables à un assouplissement de l’obligation de contracter, selon santésuisse. Ce sondage a été établi du 11 juin au 7 juillet sur un total de 1203 personnes âgées de 15 à 74 ans dans les trois régions linguistiques. La marge d’erreur est de 2,6%.

img6172.jpg

Le système proposé conviendrait bien à la population