Au second trimestre 2007, la Suisse compte 156’000 personnes au chômage selon la définition internationale. Ces personnes sont sans travail et recherchent un emploi. Elles sont disponibles à court terme. Par rapport à l’année précédente, le taux de sans-emploi recule de 4,0% à 3,6%. En comparaison internationale, la Suisse reste un pays affichant un faible taux de sans-emploi. Par ailleurs, 263’000 personnes travaillant à temps partiel souhaitent augmenter leur taux d’occupation. Leur part dans la population active reste quasiment inchangée (6,2% contre 6,1% au 2ème trimestre 2006). Au total, les personnes en manque de travail (personnes sans emploi et personnes en sous-emploi réunies) représentent au 2ème trimestre 2007 9,8% de la population active, et le volume de travail supplémentaire souhaité par ces deux groupes équivaut à 203’000 postes à plein temps. C’est ce qui ressort des résultats provisoires de l’enquête suisse sur la population active 2007, réalisée par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

img6456.jpg

Au 2ème trimestre 2007, le chômage diminue, mais le sous-emploi reste stable.