Samedi dernier, la Société Suisse de Sauvetage SSS a tenu sa 65ème assemblée des délégués à Schaffhouse. Elle a choisi un nouveau président central en la personne de Daniel Biedermann et présenté son nouveau partenaire dans le travail de prévention, à savoir l’assureur maladie CONCORDIA.

L’assemblée des délégués du 25 avril dernier a mis un point final au jubilé « 75 ans SSS ». Dans le Hombergerhaus à Schaffhouse, les délégués ont élu Daniel Biedermann comme nouveau président central. L’ancien directeur de la Croix-Rouge Suisse a accepté son élection souhaitant poursuivre l’excellent travail accompli par Peter Galliker.

Biedermann: un homme bien connu
Biedermann est un homme bien connu sur le parquet des organisations à but non lucratif et dispose d’un réseau très dense. C’est important pour la SSS qu’il présidera dès lors. Biedermann souhaite mettre un accent sur les domaines du travail avec la jeunesse et le Corporate Governance. Il y voit des opportunités de poursuivre le changement commencé par Peter Galliker et même de les développer. Biedermann veut aussi créer une grande transparence et ouverture tout en appliquant des principes de direction et de gestion modernes.

Prédécesseur Galliker: des changements au niveau de la gestion
Son prédécesseur Peter Galliker a été élu président central en avril 2005. Il a exercé son mandat durant quatre ans. Le fondateur de l’entreprise de transport Galliker Logistics a été durant longtemps membre du Grand Conseil du canton de Lucerne. Il a accompli un travail remarquable au sein de la SSS. Durant son mandat, il a notamment établi une nouvelle stratégie, renforcée la base financière de l’organisation et approfondie la collaboration avec les organisations partenaires. La SSS remercie Peter Galliker pour l’excellente direction et lui souhaite les meilleurs voeux pour son avenir.

Nouveau partenariat: SSS et CONCORDIA
Un nouveau partenaire économique s’est approché de la SSS. Dans le cadre de son important travail de prévention, la SSS sera dorénavant soutenue par l’assureur maladie CONCORDIA. Les deux organisations ont signé un contrat de partenariat de longue durée. Ensemble avec la SSS, la CONCORDIA veut s’engager en faveur du plaisir, de la santé et de la sécurité dans et autour de l’eau.

Une vision commune est au centre des engagements, à savoir une réduction significative des accidents de la baignade.

img12654.jpg

La SSS envisage l’avenir avec confiance.