Succès pour Audi

Le groupe Audi boucle l’exercice commercial 2008 avec d’excellents résultats en dépit des répercussions sensibles de la crise financière: records en unités produites, livraisons, chiffre d’affaires et résultat. « Avec 13 records de livraison consécutifs, 2008 représente l’exercice le plus réussi de l’histoire de notre société. Ces dernières années, nous avons augmenté continuellement notre productivité, ce qui se reflète dans les indicateurs financiers 2008. Ces effets positifs nous permettent de réagir plus facilement face à la crise » a précisé Rupert Stadler, Président du Directoire d’AUDI AG, lors de la conférence de presse annuelle qui s’est tenue hier à Ingolstadt. Et d’ajouter: « Depuis le début de l’année civile, nous sommes également parvenus à asseoir notre part de marché sur le segment premium grâce à notre gamme particulièrement attrayante ».

Avec l’augmentation des livraisons arborant les quatre anneaux de 4,1 pour cent, soit un record de 1 003 469 Audi, les recettes ont franchi un nouveau seuil au cours de l’exercice 2008 à € 34 196 (33 617)* millions, ce qui correspond à plus 1,7 pour cent.

Le résultat opérationnel affichait une hausse de 2,5 pour cent à € 2 772 (2 705) millions. Les liquidités nettes ont bondi de 18,2 pour cent à € 9,3 (7,9) milliards.
Avec € 3 177 (2 915) millions de résultat avant impôt (+ 9,0 %), un nouveau jalon est posé dans l’histoire de la société. Quant au résultat après impôt, il avoisine € 2 207 (1 692) millions; il s’agit d’une progression de 30,4%.

Avec un rendement du capital de 19,8 (18,6) pour cent, le groupe Audi a, là aussi, réussi à développer une valeur stratégique. La croissance du résultat, supérieure à celle du chiffre d’affaires, montre, une fois encore, la progression de la rentabilité de ce dernier, avant impôt de 8,7 à 9,3. « Avec cette valeur, le groupe Audi compte aujourd’hui parmi les plus rentables de la branche, tous pays confondus, et plus encore dans une période où les répercussions de la crise financière se font déjà nettement ressentir » détaille Axel Strotbek, membre du Directoire responsable des Finances et de l’Organisation de la société AUDI AG.

« Ces chiffres-clé exceptionnels, les meilleurs jamais obtenus, constituent une base solide pour Audi, afin de financer en interne les investissements indispensables pour la gamme de modèles ambitieuse des prochaines années », souligne A. Strotbek.

Ce succès est notamment le fruit de la palette de produits récents et attrayants proposés par le constructeur premium. La nouvelle A4, déclinée en version Avant depuis avril 2008, s’est parfaitement imposée sur le marché. Les dernières générations A3 et A6, sans oublier le tout nouveau Q5, ont également contribués à ce résultat positif.  « En 2009 aussi, nous investirons massivement dans de nouveaux produits, des technologies avant-gardistes et sur des marchés prometteurs », déclare A. Strotbek. Nous ferons face aux charges dues au repli des ventes s’inscrivant dans le cadre du ralentissement économique mondial grâce à une discipline stricte en termes de dépenses et d’investissements, tout en optimisant les processus sans relâche », a-t-il ajouté.

Livraisons record sur les 59 marchés

En 2008, 1 003 469 (964 151) Audi ont trouvé acquéreur. Il s’agit d’une croissance de 4,1 pour cent par rapport à l’année précédente. Cette performance a généré une part de marché record en Europe occidentale et en Allemagne.

Dans un marché total une fois encore en baisse, Audi a livré 258 111 (254 014, plus 1,6 pour cent) voitures à leur premier propriétaire. Avec une part de marché record de 8,1 pour cent « à domicile » la marque aux quatre anneaux affiche la meilleure valeur de son histoire en tant que constructeur premium.

En dehors de son pays d’origine, AUDI AG a pu aussi asseoir ses positions: en Europe occidentale, la marque a enregistré un record avec 666 984 (650 407, plus 2,5 pour cent).

En 2008, la région la plus dynamique, hors Allemagne, a été une fois de plus la Chine (Hong-Kong inclus) avec 119 598 unités vendues (101 996, plus 17 pour cent). Dans ce pays, les quatre anneaux restent donc en 2008 leader incontesté sur le segment premium. Un tel succès se reflète régulièrement dans le classement: dans l’étude de la satisfaction clients effectuée par J.D. Power, le constructeur évolue au Top 3 depuis cinq ans dans l’Empire du milieu.

Le marché indien est tout aussi réjouissant; depuis fin 2007, Audi y dispose d’une unité d’assemblage. Le nombre de livraisons Audi a été multiplié par trois dans la région, atteignant 1 050 (349) véhicules.

Aux Etat-Unis, au contraire, le nombre d’immatriculations a chuté à 87 760 (93’506, moins 6,1 pour cent), dans un marché en fort repli. Inversement, la part de marché de la marque premium a gagné du terrain avec 7,1 (6,2) pour cent.

Asseoir la croissance

Chaque année, Audi investit environ € 2 milliards, principalement dans ses nouveaux produits. Son offensive modèles va se poursuivre, comme prévu. Au cours des sept années à venir, le constructeur enrichira sa gamme de 28 à 40 modèles. Le groupe ne dévie pas non plus des objectifs de croissance fixés. « Nous maintenons nos directives. Audi dispose du potentiel pour croître, avec de nouvelles séries d’une part, mais aussi en exploitant mieux encore ses actuels marché, d’autre part. La nouvelle Audi A1, qui doit fonder une nouvelle famille, nous y aidera » ajoute R. Stadler.

« Des collaborateurs engagés et hautement qualifiés constituent les piliers de nos succès à venir chez Audi. Contrairement à certains concurrents, nous n’avons pas mis fin aux embauches en 2009. Nous allons engager jusqu’à 300 experts, surtout des ingénieurs, et sommes persuadés, que cette stratégie anti-cyclique portera ses fruits » a-t-il précisé. Audi ne se contente pas de maintenir son niveau élevé de places de formation: aux 700 postes des dernières années, le constructeur compte ajouter 40 apprenants.

Perspectives 2009: gagner des parts de marché en s’appuyant sur de nouveaux produits

Cette année, Audi n’est pas épargnée par les conséquences de la crise économique. « Nous réagissons de manière souple et en gardant l’évolution des entrées de commandes à l’œil; nous adaptons la production à court terme, afin de maintenir nos stocks à un niveau faible » explique R. Stadler. Et de poursuivre en annonçant que tous les investissements ne portant pas sur des produits ainsi que toutes les dépenses seront examinés à la loupe avant d’établir une liste des priorités.

Sur les deux premiers mois de l’année, Audi a réussi à asseoir sa part de marché en Europe occidentale – d’après les calculs provisoires – à 4,9 pour cent (4,0 %), sachant qu’en Italie, elle se situe à 3,6 pour cent (2,5 %), en Espagne à 4,8 pour cent (3,0 %) et en France à 2,4 pour cent (2,1 %). Sur le marché américain, très déprimé, la marque aux quatre anneaux peut se targuer d’avoir progressé, établissant sa part de marché à 7,1 pour cent (6,3 %) sur le segment premium. Quant à la Suisse, Audi est parvenue, dans la période considérée, à défendre sa part de marché, soit 5,9 pour cent (inchangée) – toujours selon les estimations actuelles.

Dans le monde entier, Audi a vendu 119 600 voitures au cours des mois de janvier et février, soit 20,3 pour cent de moins qu’en début d’année dernière.

En 2008, la société AUDI AG a vendu au total 1 003 469 véhicules et réalisé son treizième record consécutif. Avec un chiffre d’affaires de € 34,2 milliards, et un résultat avant impôt de € 3,2 milliards, elle vole de record en record. Audi produit sur les sites d’Ingolstadt, Neckarsulm, Györ (Hongrie), Changchun (Chine) et Bruxelles (Belgique). Fin 2007, la production de l’Audi A6 a démarré, suivie de celle de l’Audi A4 début octobre 2008, sur le site de Aurangabad en Inde. Le constructeur est présent sur plus de 100 marchés dans le monde entier. Les filiales à 100 % d’AUDI AG sont entre autres: Automobili Lamborghini Holding S.p.A. (Sant’Agata Bolognese/Italie) et la société quattro GmbH (Neckarsulm). Audi emploie au total 58 500 collaborateurs, dont 46 500 en Allemagne. Afin de garantir durablement sa devise « A l’avant-garde de la technique », la marque aux quatre anneaux investit environ € 2 milliards chaque année. D’ici à 2015, Audi envisage d’élargir son portefeuille à une 40aine de modèles. La marque Audi fête son centenaire en 2009. En effet, le 16 juillet 1909, Monsieur August Horch fondait la société à Zwickau et la nommait Audi, traduction latine de son patronyme. La société AMAG Automobil- und Motoren AG est importateur général de la marque Audi en Suisse et au Liechtenstein.

img12045.jpg

R. Stadler, chef d’Audi.

A propos de l'auteur

GROUPE ECOMEDIA

GROUPE ECOMEDIA, c'est le groupe de presse économique de Savoie Mont Blanc (74 et 73), de l'Ain (01), du Nord Isère (38) et de la région lémanique trans-frontalière avec Genève et les cantons romands.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ