Entre 19h55 et 20h00, ce jeudi 1er février, plusieurs pays d’Europe ont éteint leurs lumières pour suivre l’opération « 5 minutes de répit pour la planète ». La tour Eiffel, le Colisée de Rome, l’Atomium de Bruxelles ont été plongés volontairement dans l’obscurité. La ville de Lausanne a éteint 32 bâtiments et illuminations publics, dont la cathédrale, la fontaine de la Palud, le Palais de Rumine et la place de la Navigation. En France, cette panne volontaire s’est traduite par une belle chute de la consommation d’électricité équivalent à plus de 1% de la consommation totale du pays. Jouer avec les actions ponctuelles et les interruptions volontaires de consommation d’électricité peut être une bonne technique pour réduire la consommation d’énergie.

img2214.jpg

La meilleure des actions reste quand même d’allumer le moins fréquemment possible les interrupteurs et d’éviter de laisser en veille les appareils.