LA CROISSANCE RALENTIT

Après des années de forte croissance, la Confédération helvétique a connu un ralentissement en 2019. Le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 0,9 % l’an dernier, contre 2,2 % en 2018, selon le Secrétariat d’État à l’Économie (Seco). En cause, la moindre performance de l’industrie manufacturière. Les services ont quant à eux affiché une bonne santé.

Les particuliers se tournent de plus en plus vers l’immobilier pour leur stratégie d’investissement, affirme Crédit Suisse dans une étude.

LES GENEVOIS SE RUENT SUR L’IMMOBILIER

Les particuliers se tournent de plus en plus vers l’immobilier pour leur stratégie d’investissement, affirme Crédit Suisse dans une étude. En raison des taux d’intérêt négatifs, les autres actifs à moindres risques tels que les obligations n’offrent plus de rendement suffisant, ce qui pousse les petits acteurs à acheter des biens pour les louer ensuite. Depuis la crise financière, la part des crédits immobiliers pour l’acquisition d’objets destinés à la location a progressé à 17 %, selon Crédit Suisse. Un appartement en propriété sur six est ainsi acheté par un investisseur privé.

LA POPULATION GENEVOISE TOUJOURS EN HAUSSE

Après avoir franchi le cap des 500 000 habitants à la mi-2018, la population résidante totale du canton continue de progresser en 2019. Elle a crû de 1 % en un an pour s’établir à 506 765 habitants. Les étrangers représentent 40 % de la population totale. Les Français deviennent la communauté étrangère la plus importante du canton et devancent désormais les Portugais, qui étaient en première position depuis 1994.


Cet article est paru dans votre magazine ECO de l’Ain du 12 mars 2020. Il vous est exceptionnellement proposé à titre gratuit. Pour retrouver l’intégralité de nos publications papiers et/ou numériques, vous pouvez vous abonner ici.

Photo à la une : Boris Dunand sur Unsplash.