Suisse: permis de polluer?

par | 5 Déc 2006

Pour respecter les engagements pris dans le cadre du Protocole de Kyoto, la Suisse a le droit d’émettre au maximum 242,65 millions de tonnes d’équivalents CO2 entre 2008 et 2012.

242,65
Ce chiffre de 242,65 correspond à la réduction de 8 % des émissions suisses de gaz à effet de serre par rapport à leur niveau de 1990, objectif fixé à Kyoto en 1997. Le Conseil fédéral a approuvé au mois de novembre 2006 le rapport attestant que la Suisse remplit les conditions formelles pour la mise en œuvre de ses engagements de Kyoto. Chaque pays engagé dans le cadre du Protocole de Kyoto devra soumettre avant la fin de l’année 2006 un rapport à la Convention-cadre sur les changements climatiques.

Le Protocole de Kyoto définit l’engagement d’un pays en matière de réduction des émissions en tant que «quantité qui lui est attribuée». Au cours de la période 2008-2012, la Suisse aura le droit de rejeter en moyenne annuelle 92 % des gaz à effet de serre émis en 1990. Selon l’inventaire des gaz à effet de serre, la Suisse a généré, en 1990, 52,75 millions de tonnes d’équivalents CO2.

Mise en œuvre
Plusieurs moyens existent selon le Protocole de Kyoto: en première place, les mesures mises en œuvre au plan national. La prise en compte des activités générant des puits de carbone (activités favorisant l’absorption du CO2 de l’atmosphère, notamment dans les forêts) ainsi que la participation à des mécanismes de flexibilité (réduction des émissions à l’étranger, commerce de certificats d’émissions) constituent des options supplémentaires. En 2007, les experts de la Convention décideront si oui ou non la Suisse pourra participer de plein droit au Protocole de Kyoto.

img1626.jpg

Permis de polluer ou protection de l’environnement?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest