La banque UBS, n°1 de la place financière Suisse a réalisé son meilleur résultat trimestriel de tous les temps. Le bénéfice s’élève à 5,6 milliards de francs, soit une hausse de 79% par rapport à la même période de 2006. Dans ce bénéfice, on trouve un gain de 1,93 milliard de francs tiré de la cession de sa participation de 20,7% dans la banque Julius Bär. Le poste des dépenses a lui augmenté de 21% à 9,6 milliards (hausse des effectifs du personnel). Pour le futur, la banque reste prudente.

img5857.jpg

Chiffres très rouges pour UBS