Surfaces vacantes en hausse

par | 9 Sep 2008

L’enquête annuelle de l’Office cantonal de la statistique (OCSTAT) recense 100 290 m2 de surfaces d’activités vacantes au 1er juin 2008, en hausse de 19 892 m2 par rapport à 2007 (+ 24,7 %). Si les surfaces vacantes sont supérieures à celles 2006 et 2007, elles restent de loin plus faibles que celles des quinze années précédentes. La surface vacante augmente dans deux catégories de locaux : les bureaux, où elle passe de 36 011 m2 en 2007 à 53 472 m2 en 2008 (+ 48,5 %) et les dépôts, où elle passe de 22 677 m2 à 33 025 m2 (+ 31,3 %). Elle baisse pour les arcades commerciales et magasins, diminuant de 13 677 m2 en 2007 à 8 740 m2 en 2008 (– 36,1 %), et pour les ateliers, passant de 7 085 m2 à 5 053 m2 (– 28,7 %).

La part de surfaces vacantes de bureaux croît par rapport à l’année dernière : de 44,8 % du total des surfaces vacantes en 2007, elle progresse à 53,3 % en 2008. Le seuil de 50 % est ainsi de nouveau franchi, comme ce fut déjà le cas entre 2004 et 2006. La durée moyenne de vacance est de 19 mois, pour l’ensemble des locaux (21 mois en 2007). Elle diminue pour les bureaux (de 19 mois en 2007 à 11 en 2008), elle augmente pour les dépôts (de 26 à 29
mois) et pour les ateliers (de 19 à 20 mois), et reste stable pour les arcades et magasins (19 mois).

Les loyers annuels au m2 proposés pour les surfaces à louer diminuent pour les bureaux (391 CHF en 2007, 373 CHF en 2008) et augmentent pour les ateliers (de 154 CHF à 165 CHF) et les dépôts (de 159 CHF à 192 CHF), alors qu’ils enregistrent une forte hausse pour les arcades et magasins (de 320 CHF à 486 CHF), atteignant la valeur la plus élevée depuis 1991 (585 CHF). La ville de Genève rassemble encore la plupart des surfaces vacantes du canton : sa part est cependant en baisse : 37,0 % du total, contre 46,6 % en 2007 (mais 47,4 % des surfaces vacantes de bureaux). Elle est suivie par Meyrin (16,5 % du total), Grand-Saconnex (6,6 %) et Vernier (5,4 %).

img10315.jpg

Surfaces d’activités vacantes à Genève en 2008: toujours limitées, mais en hausse par rapport à 2007.

Découvrez également :

1 semaine pour 1 emploi : l’opération nord-iséroise maintenue à Villefontaine

Organisé du 1er au 9 octobre en région Auvergne-Rhône-Alpes, l'événement se donne pour objectif de répondre à la crise économique tout en s'adaptant aux risques sanitaires. En Isère, en combinant rendez-vous physiques et digitaux, ce ne sont pas moins de 16 événements...

Marie-Pierre Montoro-Sadoux à la tête de Chambéry-Grand Lac économie

Première adjointe au maire d’Aix-les-Bains et conseillère régionale, Marie-Pierre Montoro-Sadoux  succède à Xavier Dullin à la présidence de Chambéry- Grand Lac économie. Lancé en 2017, le syndicat mixte œuvre au développement économique du territoire....

Votations : un vent progressiste souffle sur Genève et la Confédération

Rejet de l’initiative dite « de limitation » de la libre circulation, adoption d’un salaire minimum et d’un véritable congé paternité, initiative en faveur d’une nouvelle mobilité… Les Suisses s’ouvrent franchement au progrès social. Les résultats des votations du...

Crise : vers un retour anticipé à la normale

Patrick Croissandeau, directeur de la Banque de France dans l’Ain, a fait le point sur les dernières prévisions, plus favorables en septembre qu’en juin.  « Par rapport aux différents scénarios envisagés, nos pré­visions de septembre compa­rées à celles de...

Sportivement, économiquement, la JL rebondit

Pas d’équipe sans leader, pas de leader sans équipe ! Les 4e rencontres du leadership de la JL bourg basket ont étudié sportivement le sujet, tout en lançant la saison. À la JL Bourg Basket, la saison 2019-2020 qui s’est achevée pré­maturément à la 25e journée avec le confinement, c’est l’histoire de la bouteille à […]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.