Menacés d’être expulsés en septembre, les squatteurs de l’Arquebuse bénéficieront peut-être d’un sursis. En effet, la Ville de Genève a demandé à Daniel Zappelli procureur général de retarder l’évacuation.

Le maire de Genève Patrice Mugny a envoyé jeudi 23 août une lettre au procureur général pour lui demander de surseoir de quelques semaines à l’évacuation. La Ville doit réfléchir à l’avenir des artistes qui ont un atelier dans le squat. La Ville cherche actuellement des espaces disponibles dans la zone industrielle (environ 500 m2 pour 15 artistes).

img5949.jpg

Stand-By