Le groupe Swiss Re prévoit une perte de 1,2 milliards de francs dues à des amortissements de valeurs. La crise liée au subprime s’étend donc aussi au réassureur zurichois, après avoir touché des banques suisses. Le groupe a informé que la perte s’inscrit à 981 millions de francs après impôts. Mais la performance annuelle du groupe lui permettra d’absorber ces «développements financiers extraordinaires du mois d’octobre» a relativisé le patron Jacques Aigrain.

img6967.jpg

La perte dépasserait les 1 milliard de francs.