Lors d’une conférence de presse tenue ce jour, Charles-Henri Sabet, fondateur et CEO de Synthesis Bank, acteur majeur de la banque en ligne, a annoncé que 2006 a été l’année de tous les records et que cette forte progression de Synthesis le conforte dans sa conviction d’avoir développé la bonne stratégie.

Une excellente année
Charles-Henri Sabet, stratège brillant, manager audacieux, présente sans effet de manche mais au contraire avec une grande simplicité, beaucoup de précision et d’assurance les résultats de Synthesis. Trader de formation, il connaît parfaitement bien le domaine et est connu pour son sens de l’anticipation. L’année 2006 aura vu tripler le nombre de ses clients, dont 50% sont domiciliés en Suisse et plus que doublé son volume de transactions sur les devises, les actions, les futures et les CFDs (Contracts for Difference), lesquels suscitent un intérêt croissant.

Engagements en forte hausse
Le volume annuel de transactions effectuées sur sa plate-forme TradingFloor se monte ainsi à plus de 260 milliards de francs. Ces deux derniers mois, ce volume d’opérations a dépassé un milliard deux cent millions de francs par jour. Par ailleurs, Synthesis Bank a engagé cette année 40 nouveaux collaborateurs et l’année 2007 sera également productrice d’emplois: une trentaine sont annoncés.

« Je ne suis pas vendeur »!
Une très bonne année donc pour Charles-Henri Sabet, dont les efforts sont récompensés par des résultats d’un établissement aujourd’hui rentable. Les années à venir devraient enregistrer une croissance en forte hausse, aiguisant ainsi l’appétit de futurs acheteurs. « Pour l’instant, je ne suis pas vendeur. Nous avons encore beaucoup à investir et de projets à développer. On verra après », lâche le CEO, visiblement en pleine forme. Effectivement, on le serait à moins…

img1699.jpg

Charles-Henri Sabet, fondateur de Synthesis Bank