Le quotidien d’un commerçant « non essentiel »

Le quotidien d’un commerçant « non essentiel »

Depuis le 30 octobre les commerces jugés « non essentiels » ont dû fermer leurs portes. Mis à mal à l’approche des fêtes de fin d’année, ils unissent leurs forces pour poursuivre leur activité. Actuellement, les commandes par mail, par téléphone, par...

Pin It on Pinterest