L’édito d’Alain Veyret : « Attristé »

Bernard, après un long combat contre la maladie que tu feignais de pouvoir gagner, tu es parti sans bruit. Tu aurais même voulu que cela soit encore plus discret. Pour moi, c’était impossible. Attaché parlementaire de ton père, nous avons vécu ensemble nos premiers...

L’édito d’Alain Veyret : « Au pied du mur »

La France, en cette veille de second tour, est au pied du mur ! Si l’expression a un sens, c’est aujourd’hui qu’il s’applique ! Rarement en effet, le pays n’aura eu un choix aussi tranché. Les précédents face-à-face de second tour avaient vu, soit un quasi-consensus...

Pin It on Pinterest