Venant de la route des Jeunes, samedi 30 décembre, à 11h30, un automobiliste italien né en 1964, domicilié à Bernex, circulait sur le pont de Saint-Georges en direction de la rue du Vélodrome. Arrivé à la hauteur de la rue des Deux-Ponts, un violent heurt s’est produit avec un autre automobiliste, genevois, domicilié à Genève, qui arrivait sur sa gauche. Suite à ce choc, le second automobiliste a été blessé. Il a été conduit à l’hôpital par ambulance.

Les éventuels témoins de cet accident sont priés de joindre la brigade de sécurité routière au 022.307.91.11.

Ils ont trop fêtés !
…et de 1 !
Un Genevois, né en 1954, domicilié à Carouge, a été interpellé le 30 décembre, en état d’ébriété au volant d’une voiture. Alors qu’il quittait une place de stationnement, il a heurté un autre véhicule. Lors de son interpellation, les agents ont remarqué qu’il présentait des signes d’ébriété (yeux injectés et haleine sentant fortement l’alcool). Le test de l’éthylomètre a indiqué un taux d’alcool dans l’haleine de 3,04 ‰. Au vu de ce résultat, une prise de sang a été ordonnée. Vu ce qui précède, il a été mis à disposition de l’officier de police de service.

…et de 2 !
Un Jurassien, né en 1955, domicilié à Sézegnin, a été interpellé le 31 décembre, en état d’ébriété, au volant de sa voiture alors qu’il roulait route de Grenand en direction du village de Sézegnin. A la hauteur du numéro 67, inattentif, il a percuté une voiture, correctement garée, sur le bord droit de la chaussée. Lors de son interpellation, les agents ont remarqué qu’il présentait des signes d’ébriété. Il a été soumis au test de l’éthylomètre qui a indiqué un taux d’alcool dans l’haleine de 3,40 ‰. Vu ce qui précède, il a été mis à disposition de l’officier de police de service.

…et de 3 !
Un Genevois, né en 1947, domicilié à Meyrin, a été interpellé le 31 décembre, en état d’ébriété, au volant de sa voiture, alors qu’il roulait chemin des Coudriers en direction du chemin des Corbillettes. Lors de son interpellation, les policiers ont remarqué qu’il présentait des signes d’ébriété. Il a été soumis au test de l’éthylomètre qui a indiqué un taux d’alcool dans l’haleine de 1,80 ‰. Vu ce qui précède, il a été mis à disposition de l’officier de police de service.

…et de 4 !
Une Genevoise, née en 1973, domiciliée à Plan-les-Ouates, a été interpellée le 31 décembre, en état d’ébriété, au volant de sa voiture, alors qu’elle roulait rue de la Débridée. Arrivée à la hauteur du numéro 5, elle a perdu la maîtrise de son véhicule et a heurté l’arrière d’un véhicule correctement garé le long de la rue. Ce dernier, suite au choc, est allé heurté l’arrière d’une deuxième voiture, laquelle en a également percuté une troisième! Elle ne s’est pas arrêtée afin de remplir ses devoirs en cas d’accident et a continué sa route. Sa plaque d’immatriculation a été trouvée sur les lieux de l’accident et une patrouille de police l’a interpellée au volant de son véhicule à proximité de son logis. A ce moment, les policiers ont remarqué qu’elle présentait des signes d’ébriété. Elle a été soumise au test de l’éthylomètre qui a indiqué un taux d’alcool dans l’haleine de 1,78 ‰. Vu ce qui précède, elle a été mise à disposition de l’officier de police de service.

img1859.jpg

Pendant les fêtes, la police reste vigilante !