Selon Comedia, le syndicat des médias suisse, le succès de Blocher signifie la fin de notre tradition humanitaire et regrette fortement l’acceptation des objets relatifs à la Loi sur l’asile et à la Loi sur les étrangers.

Il rappelle que de nombreuses organisations humanitaires avaient signalé les durcissements prévus par les lois modifiées: Amnesty international, Caritas, l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) et Solidarité sans frontières.

La cour européenne sera-t-elle d’accord avec ces lois ?
Selon le syndicat, en acceptant la nouvelle Loi sur l’asile et la nouvelle Loi sur les étrangers, la Suisse voit s’éloigner sa tradition humanitaire et d’importantes valeurs fondamentales. Le communiqué indique que « ces durcissements inhumains » ne devraient pas résister à un examen attentif par la Cour européenne des Droits de l’Homme de Strasbourg.

img884.jpg

La cour européenne des Droits de l’Homme pourrait-elle mettre en question les nouvelles lois acceptées ce dimanche 24 septembre 2006 par le peuple suisse ?