Vous avez déniché un objet rare que vous souhaitez mettre en vente? Ce buffet dans votre salon vous encombre? TROC.COM, le pionnier du dépôt-vente avec plus de 170 magasins en Europe, accueille vos biens d’occasions et se charge de les vendre dans des espaces professionnels, au travers de magasins spacieux, où les vendeurs sont d’abord des passionnés. On ne les nomme pas spécialistes-experts en valeurs mobilières pour rien.

Dans certains pays, la recherche de bonnes affaires est devenue un sport national. Avec plus de 25 années d’expérience et de réussite en France, en Suisse, dans toute l’Europe et bientôt dans le monde (un premier magasin va ouvrir aux Etats-Unis), Troc.com a déjà comblé plus de 12 millions de clients. Le concept est innovant et solide: l’application de la rigueur et de la culture de la grande distribution au secteur du dépôt-vente entre particuliers. Une idée-force qui a séduit la population suisse et une clientèle diversifiée, du jeune ménage au collectionneur en passant par les plus grands chineurs.

60’000 produits en ligne sur troc.com
Armoire, buffet, table, bureau, commode, canapé, fauteuil, chaise, bougeoir, miroir, tableau, lampe, guéridon, vase, vieille malle, on trouve de tout dans les magasins Troc.com et on peut faire de belles affaires. Que ce soient de vieux trésors ou des objets plus modernes, des œuvres d’art ou des objets utilitaires, vous faites une ballade dans l’un des magasins et c’est sans doute le coup de cœur assuré. La brocante à l’état pur avec toutes les garanties du professionnalisme! On l’aura compris, chaque magasin est un peu la caverne d’Ali baba où la diversité est reine et le client est roi.

1er Franchisé Suisse
En ouvrant son magasin en 1996 à Lausanne, Fabien Dousse a été le premier franchisé à l’international pour Troc.com. Huit années après, il est devenu Master Franchisé pour toute la Suisse francophone (il y joue le rôle de franchiseur) dans le dessein de développer l’enseigne dans d’autres cantons et d’autres villes. Sa nouvelle société a donc pour objectif d’aider et de multiplier les implantations d’autres franchisés en Suisse romande. L’objectif idéal serait de voir s’ouvrir une dizaine de magasins à l’horizon 2012.

4 magasins en Suisse romande
Aujourd’hui Troc.com, ce n’est pas moins de 4 franchisés en Suisse romande au parcours de vie distinct et qui ont tous choisi la franchise par défis et le métier par passion. Un ancien chef des ventes en informatique bancaire (Lausanne), un ex-directeur des établissements pénitentiaires du Canton de Vaud (Aigle), une personne recherchant un nouvel emploi (Martigny) et un industriel qui voulait se reconvertir (La Chaux-de-Fonds). Au total, ce sont près de 5200m2 de surface dédiés au dépôt-vente, au plaisir de la brocante et à celui d’innombrables chineurs. Depuis l’origine, ce sont plus de 20’000 déposants qui ont fait appel à Troc.com.

Vers un 5ème magasin?
La Place de la Franchise pendant «Place des Affaires» 2008 pourrait être l’occasion pour certains de se lancer dans cette aventure humaine et commerciale. Humaine tout d’abord car pour qu’un réseau de franchise marche, il faut un équilibre des pouvoirs et une complémentarité d’intérêts entre le franchiseur et le franchisé. Commerciale ensuite, car un réseau dynamique est d’abord un réseau où les franchisés y trouvent leur compte à la fin du mois. Fabien Dousse espère pouvoir ouvrir un 5ème magasin après l’événement genevois du 21 au 25 janvier 2008. Alors, prêts à relever le défi?

Fabien Dousse Master Franchisé

Comment êtes-vous devenu franchisé?
Je voulais changer de métier et lancer mon entreprise. Après un bilan personnel, je me suis demandé pourquoi ne pas acheter un savoir-faire et l’importer dans mon pays? Je me suis reconnu dans le schéma de la franchise et j’ai commencé à chercher un domaine qui me conviendrait. J’ai rencontré le fondateur de Troc de l’Ile Jean Pierre Boudier et l’aventure a commencé. En 2004, je suis devenu Master Franchisé pour poursuivre une nouvelle aventure complémentaire.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées pour créer votre entreprise?
Le financement de départ a été difficile à obtenir et les consommateurs assez sceptiques. Mais aujourd’hui, avec 7000 visiteurs par mois au magasin de Lausanne, nous sommes devenus la locomotive du centre commercial.

Une anecdote?
Chez nous, ne réussissent que les gens qui ont un goût pour l’ameublement. Il faut être curieux car chaque pièce ancienne a une histoire. Dans l’un des tiroirs d’un buffet ramené par un récupérateur, mes vendeurs ont trouvé un document unique : un album photo de l’intérieur des camps de concentration pris par l’un des convoyeurs à l’insu des autorités allemandes. J’ai offert cette pièce rare au Musée international de la Croix-Rouge.

Comment ça marche le dépôt-vente au fait?
Chaque magasin accueille les objets d’occasion et nous fixons le meilleur prix de vente avec le déposant. Un contrat est établi. Nous exposons (vous pouvez visualiser vos biens sur le site www.troc.com), nous vendons, et nous payons notre client à domicile.

img6891.jpg

TROC.COM, le pionnier du dépôt-vente avec plus de 170 magasins en Europe