Tunisie: la jeunesse au centre

par | 3 Déc 2008

La Conférence internationale sur la jeunesse dans le monde islamique s’est ouverte à Tunis le 24 novembre. A cette occasion, le Président Ben Ali a appelé à placer l’année 2010 sous le signe de l’Année mondiale de la jeunesse. Le Président Zine El Abidine Ben Ali a affirmé, dans le discours prononcé le 24 novembre à l’occasion de l’ouverture des travaux de la Conférence internationale sur « Les questions de la jeunesse dans le monde islamique : enjeux du présent et défis du futur », que la nation islamique ne peut retrouver son aptitude à l’initiative qu’à travers ses jeunes, qu’elle ne peut, non plus, être en phase, de manière positive, avec son époque et explorer judicieusement son avenir qu’à travers ses jeunes.

Le Chef de l’Etat tunisien a également passé en revue les secteurs susceptibles d’aider les jeunes à devenir la force motrice et stimulante dans la société et qui consistent en l’éducation, la culture, l’information, les technologies de l’information et de la communication et le sport, ceci en plus du rôle vital de la famille dans l’éducation des jeunes générations.
Le Président Zine El Abidine Ben Ali a souligné l’impératif de prendre davantage soin de l’emploi, dès lors qu’il représente l’un des plus grands défis qui se posent, aujourd’hui, aux sociétés.

Il a, par ailleurs, évoqué les mesures et réformes décidées au profit de la jeunesse tunisienne, rappelant l’initiative qu’il avait prise de faire de l’année 2008, une année du dialogue global avec les jeunes laquelle a été couronnée par l’élaboration d’un Pacte de la Jeunesse qui a été signé, le 7 novembre 2008, par l’ensemble des organisations nationales concernées.

Appel aux Nations Unies
Dans le souci d’associer la communauté internationale au renforcement et à l’enrichissement de cette orientation, le Président Ben Ali a appelé à placer l’année 2010 sous le signe de l’Année mondiale de la jeunesse, et à la tenue, au cours de ladite année, sous les auspices des Nations Unies et avec le concours des organisations internationales concernées, d’un congrès mondial de la jeunesse, auquel participeraient des jeunes du monde entier et qui déboucherait sur la promulgation d’un Pacte international qui consacrerait l’attachement indéfectible de la jeunesse mondiale aux valeurs universelles communes.

img11008.jpg

Ouverture de la Conférence sur la jeunesse dans le monde islamique, par le Président tunisien Zine El Abidine Ben Ali.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest