Vendredi 28 mars, on procédait en mairie de Domarin à l’installation des nouveaux ""conseillers municipaux issus des élections du 23 mars. La liste conduite par Alain Mary l’avait emporté avec 54,05 % des suffrages exprimés, contre 45,94 % pour la liste menée par Claude Demeuleme-ester. Le taux de participation était de 69,99 %.
L’accueil était assuré par Jean-Pierre Augustin, maire sortant, qui avait décidé de ne pas se représenter. C’est à lui qu’il revenait de présider le début de la séance. Pour sa dernière prise de parole en public, il annonçait : «Mon rôle ce soir est simple, voire “anecdotique”, car il ne consiste qu’à mettre en place le nouveau conseil municipal suite aux élections. Avant de faire l’appel, je souhaite d’abord vous délivrer un message en guise d’au-revoir en quelque sorte, pour rappeler aux élus sortants et dire aux nouveaux qu’à partir de ce soir, vous allez être en charge de la commune de Domarin. Ce n’est pas une petite affaire, car vous allez être garants de l’intérêt général. C’est une sacrée responsabilité, puisque vous allez devoir gérer les affaires locales qui concernent directement 650 familles, autour de 700 dès l’année prochaine. C’est également une charge très particulière vis-à-vis de la Communauté d’agglomération, la CAPI, où vous devrez défendre votre petite commune en participant vraiment à toutes les réunions, en refusant d’être mangés par les gros, en portant haut les couleurs de Domarin. Etre élu, c’est enfin le souci de faire en sorte de maintenir la qualité des services communaux, de gérer le personnel au plus près des réalités quotidiennes, de permettre aux associations de poursuivre sereinement l’animation de la cité. Bref, il convient de favoriser une vie locale de qualité. C’est évidemment une charge, mais vous avez la chance d’être jeunes et de vous retrouver aux commandes d’une commune dynamique, comme l’a dit et écrit le responsable de l’audit que nous avons deman-dé à un organisme spécialisé dans les finances locales et qui vous sera présenté prochainement.»
Jean-Pierre Augustin terminait ses propos en annonçant à la nouvelle équipe municipale qu’il leur délivrait un “CCP”. Non, ce n’est pas ce que vous croyez. Plutôt “un visa pour l’avenir” : C pour courage, C pour constance et P pour passion ! Une fois sa déclaration faite, il souhaitait bonne chance à tous les édiles de la mandature 2014-2020 ! Pour l’anecdote, après 54 années passées au service de la commune, dont 37 ans en tant que maire, Jean-Pierre Augustin aura procédé à 162 cérémonies de mariage ! Il avoue en être très fier.
Les 15 conseillers municipaux procédaient ensuite procédé à l’élection du nouveau maire. Alain Mary était élu avec 12 voix “pour” (trois bulletins blancs). Le nombre d’adjoints était fixé à quatre au terme d’un vote à l’unanimité. Deux listes “bloquées” étaient proposées. La première était conduite par Maurice Giroud, sur laquelle figuraient Marie-Laure Agavios, Guy Drevet et Anne Garnier. La seconde liste était présentée par Claude Demeu-lemeester (opposition), à savoir : Maurice Giroud, Marie-Laure Agavios, Guy Drevet et Laurence Laforêt.
La liste 1 issue de la majorité recueillait 12 voix, contre trois pour la liste 2. Les adjoints de cette nouvelle mandature sont donc Maurice Giroud (1er adjoint), Marie-Laure Agavios (2e adjointe), Guy Drevet (3e adjoint) et Anne Garnier (4e adjointe).

Les conseillers municipaux
Liste conduite par Alain Mary : Alain Mary, Marie-Laure Agavios, Guy Drevet, Anne Garnier, Maurice Giroud, Chrystel Gagey, Didier Suptil, Bernadette Allard, Jean Reynaud, Véronique Chabert-Gran-geon, François Picard et Dominique Bousquet. 
Liste conduite par Claude Demeulemeester : Claude Demeulemeester, Laurence Laforêt et Gilles Marquet.

Elu communautaire : Alain Mary.
Carole Muet


2015-04-18