Elly Pradervand, initiatrice et inépuisable animatrice de WWSF Women’s World Summit Foundation (Fondation Sommet Mondial des Femmes), dans la mission qu’elle s’est donnée de sensibiliser sur le sort et le combat des femmes rurales dans le monde, a organisé un déjeuner, mardi 27 juin, auquel ont pris part une cinquantaine de participants, dont une large majorité de femmes.

Fabienne Bugnon, directrice du bureau de l’égalité, a brossé « l’état des lieux » de la situation féminine et, même si la parité est inscrite dans la loi, on se rend compte du chemin qu’il reste encore à parcourir pour qu’elle soit vécue réellement au quotidien !

Lutter en faveur des femmes et des enfants d’abord !
Elly Pradervand a quant à elle informé des buts multiples que poursuit WWSF, une ONG internationale, sans but lucratif, non-confessionnelle, avec statut consultatif auprès des Nations Unies (ECOSOC, FNUAP et DPI), et qui a pour mission de servir la mise en application des droits de la femme, de l’enfant ainsi que les objectifs du Millénaire pour le développement.

L’Association soutient actuellement un projet au Mali visant à offrir un mouton à une femme rurale. Grâce à ce cadeau, les femmes rurales et leurs familles, par les produits dérivés que l’animal engendre, peuvent manger deux fois par jour; jusqu’à maintenant, elles se contentaient d’un seul repas !

Comment cela fonctionne-t-il ?
Grâce à un micro-crédit qu’elle obtient de son groupement villageois, une femme recevra un jeune mouton qu’elle élèvera dans l’enclos familial, à côté de sa case (mouton de case). Elle le revendra plus tard avec un bon profit et remboursera son crédit une fois la vente réalisée, permettant ainsi au système de continuer à fonctionner et d’aider d’autres femmes rurales.

Offrez un mouton de case
L’idée est que le prochain cadeau que vous pensiez faire à l’un de vos proches puisse être justement un mouton de case (50 CHF). En fait, votre destinataire en recevra symboliquement un numéro, le mouton, lui, étant réellement destiné à une femme rurale !

img206.jpg

Fabienne Bugnon, Elly Pradervand, Micheline Spoerri, Enza Testa Haegi, Karin Jensen