L’Union internationale des télécommunications et la Commission européenne ont conclu un accord visant à inciter à investir massivement dans les infrastructures TIC et les applications utilisant les TIC.

Ces dix dernières années, la plupart des pays d’Afrique, d’Asie-Pacifique et des Caraïbes ont entrepris de réformer leurs secteurs des télécommunications en créant des organismes nationaux chargés de la réglementation, en ouvrant le secteur à la concurrence et en privatisant, tout au moins en partie, les opérateurs en place. Néanmoins, une grande partie de la population n’a toujours pas le moindre accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC). De nombreux pays doivent encore mettre en oeuvre des réformes radicales pour doter les régulateurs des moyens et compétences nécessaires pour réglementer efficacement le secteur afin de stimuler l’investissement, de promouvoir l’innovation et de donner confiance dans les marchés des TIC.

img7330.jpg

Prolongement de l’initiative de l’UIT: connecter le monde.