Eté 1816, le mont Tambora, un volcan indonésien, se réveille. Longtemps ignorée, cette éruption est aujourd’hui considérée comme la plus grande observée par l’homme moderne. Un climatologue décrypte les informations météorologiques de l’époque afin d’établir clairement les répercussions d’une telle catastrophe sur le climat de la planète, tandis qu’un archéologue part à la recherche des villages engloutis par les cendres du volcan. Pour de plus amples informations sur cet événement, vous pouvez consulter le site suivant: http://www.ville-ge.ch/mhng .

img9886.jpg

Le documentaire est diffusé au Muséum d’Histoire Naturelle de Genève jusqu’au 26 juillet prochain.