Le Fonds immobilier suisse Solvalor 61 a clôturé son exercice au 30 juin 2007 sur un résultat net de CHF 21,4 millions, soit une hausse de 11,2% par rapport à l’année précédente. Les revenus bruts totaux réalisés au terme de l’exercice se sont élevés à CHF 39,9 millions, en progression de 6,5% par rapport à juin 2006. Les loyers représentent 93,6% de ce montant.

Dépenses sous contrôle
Au niveau des dépenses – total CHF 22,2 millions (+5,3%) –, à noter une légère progression des intérêts passifs (11,95% de coefficient d’endettement) en raison d’une faible augmentation des taux. Le taux d’intérêt moyen du Fonds se montait ainsi à 2,83% au 30 juin 2007, contre 2,78% à la fin de l’exercice précédent. Les frais d’entretien des immeubles (10,6% des loyers), les frais généraux, regroupant notamment l’impôt foncier, les dépenses de conciergerie et d’assurances (13% des loyers), et les impôts directs (17,6% des loyers) sont les postes les plus importants des débours du Fonds. Le montant des impôts directs de CHF 6,565 millions provient du fait que Solvalor
61 s’acquitte directement de la totalité des impôts sur le revenu et la fortune, exemptant par là même les porteurs de parts de cette charge.

Durant l’exercice sous revue, les pertes dues aux logements vacants ont été maintenues à un bas niveau, soit 1% du total des loyers, grâce à une demande soutenue de logements dans l’arc lémanique et à l’entretien constant des immeubles.

Vente et achat d’immeubles
Au terme de l’exercice, le parc immobilier de Solvalor 61 représentait 2’160 logements répartis en 93 immeubles, d’une valeur de CHF 568, 8 millions. Ce montant est en croissance de CHF 29,1 millions par rapport au 30 juin 2006, en raison de la valorisation du marché immobilier et des travaux à plus-value réalisés durant l’exercice. Au cours de l’exercice écoulé, le Fonds a procédé à l’acquisition d’un immeuble locatif sur la Commune de Köniz (BE) composé de 72 appartements pour un montant de CHF 21 millions et acquis une parcelle constructible sur la Commune de Versoix. Durant la même période, il
a revendu un immeuble sis à Renens, afin de réduire le montant total des investissements situés dans la Commune. Cette opération a permis de générer un gain en capital de CHF 3,5 millions, redistribué en partie aux porteurs de parts.

Calcul de la valeur d’inventaire
Si la direction du Fonds a jusqu’ici calculé la valeur vénale de ses immeubles
essentiellement sur la base de la valeur de rendement, elle a décidé d’adapter sa méthode au 30 juin 2008. Pour ce faire, elle a retenu le principe du Discounted Cash Flow, conformément à la directive sur les fonds immobiliers et à la nouvelle loi sur les placements collectifs de capitaux.

Coupon
Le coupon versé au terme de l’exercice se monte à CHF 6,50, dont CHF 0,70 provient du bénéfice de la vente réalisée à Renens. Le rendement de la distribution s’établit à 3,06% en fonction du cours du titre à la fin de l’exercice. La performance du Fonds Solvalor 61 pour la période du 1er juillet 2006 au 30 juin 2007 s’établit à 1,71% contre 3,56% durant l’exercice précédent. Cette diminution s’explique partiellement par l’émission de nouvelles parts ayant débuté le 25 juin 2007, avec détachement d’un coupon.

Succès de l’émission de parts
Cette émission d’un montant de CHF 105 millions, souscrite à 99,85%, a été utilisée pour l’essentiel en remboursement intégral de toutes les dettes hypothécaires inscrites au bilan. Désormais, le Fonds Solvalor 61 est donc entièrement financé en fonds propres, lui donnant une large marge de manoeuvre en vue d’acquisitions futures de biens immobiliers. Au terme de cette opération, la fortune nette du Fonds s’élève à CHF 613,7 millions contre CHF 511,4 au 30 juin 2007.

La capitalisation boursière de Solvalor 61 au 1er octobre représentait environ CHF 748 millions.

img6436.jpg

Une hausse de 11,2% pour le Fonds immobilier suisse Solvalor