Depuis le début de l’été, le marché berjallien a pris des couleurs avec des étals ""bien achalandés. Certes, il y a des légumes et des fruits de saison. Mais au-delà, les acheteurs comme les forains semblent particulièrement apprécier le nouveau site. Depuis le 14 juin, le marché a en effet pris ses “quartiers” sur le nouveau parking Hector Berlioz. Ce changement de lieu ne semble pas perturber outre mesure les chalands qui étaient habitués à la place Carnot.
Avec les beaux jours, bon nombre de Berjalliens prennent le temps de se “poser” à la buvette du marché. Il n’est pas rare de croiser les commerçants sédentaires trinquant avec leurs clients les plus fidèles. Ce marché est à l’image d’une grande famille. C’est la vie d’une ville et c’est un vrai baromètre pour savoir comment se porte le commerce.
Le dimanche, le chaland est plus à même de flâner. Avec les fortes chaleurs, les producteurs de fruits et les maraîchers ont la côte. Les chalands ont envie de consommer des produits rafraîchissants. Ce ne sont pas les commerçants non sédentaires qui vont s’en plaindre. Le marché hebdomadaire a pris des airs de fête et c’est bon pour le moral ! Cela fait aussi le bonheur du commerce ambulant, qui réalise de belles ventes dominicales. Comme quoi, il suffit de quelques rayons de soleil pour redorer le blason de marchés si chers aux Berjalliens de souche. Un marché hebdomadaire qui est également cher au cœur du receveur placier municipal Didier Lovison…
C. Muet

2016-07-30