La médaille de la Ligue suisse
contre le cancer 2006 remise au professeur lausannois Bernhard Hirt.
L’émotion était vive hier soir à Genève lorsque le professeur Thomas Cerny,président de la Ligue suisse, a remis au professeur Bernhard Hirt cette récompense pour le remercier de son engagement d’un quart de siècle auprès de la Ligue suisse contre le cancer. Déjà honoré pour ses travaux scientifiques à deux reprises par la ligue, le professeur Hirt a été membre du comité de la ligue de 1980 à 1992. La Ligue suisse contre le cancer tenait à renouveler sa gratitude envers cet éminent chercheur qui a présidé avec succès sa commission scientifique de 2003 jusqu’à l’année dernière.
En recevant son prix, le professeur Hirt a souligné que son engagement pour la ligue a été motivé par le constat suivant. « Travaillant en laboratoire, j’ai réalisé qu’il fallait de grands efforts pendant beaucoup d’années afin d’obtenir des résultats significatifs pour les patients. En prévention par contre, on peut agir immédiatement. » Et le professeur d’ajouter : « Les résultats obtenus en Finlande dans ce domaine pour le tabagisme ont montré que c’était la voie à prendre ». Evoquant son dernier mandat à la commission scientifique – chargée d’allouer des fonds à des chercheurs actifs dans la recherche sur le cancer – il a souligné le professionnalisme et la compétence de ses membres. « J’ai été impressionné par la qualité et la quantité du travail fourni par des chercheurs de haut vol dans des conditions de quasi-bénévolat. » Le professeur Hirt a aussi regretté avoir dû souvent refuser d’excellents projets faute de moyens financiers suffisants.

La Ligue suisse contre le cancer est fière d’avoir pu honorer un homme engagé à qui elle doit aussi d’être ce qu’elle est aujourd’hui.

La médaille de la Ligue suisse contre le cancer est décernée à des personnes s’étant distinguées dans le domaine de la prévention, du combat contre le cancer, ainsi que pour une meilleure prise en charge de la maladie.

Elle a été décernée pour la première fois en 1991. En 2004, la Ligue suisse contre le cancer a honoré à titre posthume l’épidémiologiste Georges Schüler pour ses travaux engagés dans la recherche de données sur le cancer.

img874.jpg

Le professeur lausannois Bernhard Hirt