Depuis 2002, les associations Pro Natura Genève, la FRAPNA Haute-Savoie et Apollon 74, oeuvrent à faire connaître la problématique des corridors biologiques. Elles se sont lancées dans un vaste projet transfrontalier appelé PIC INTERREG IIIA, «Les corridors biologiques : pourquoi et comment les prendre en compte».
Parmi les nombreuses actions de sensibilisation prévues dans le cadre de ce programme figurait la création d’un sentier didactique. Débuté en septembre 2005, ce sentier a pris forme grâce au magnifique travail des enfants des écoles primaires de Veyrier, Pinchat (Genève), Collonge-sous Salève, Etrembières et Monnetier (Haute-Savoie).
Le promeneur part à la découverte de différents milieux de la région depuis Sierne (CH) ou le téléphérique du Salève (F). Il traverse les étangs des îles, la zone agricole de Sierne, les villages de Veyrier et du Pas-de-l’Echelle, le Salève, ses pâturages et ses forêts…. Dès ses premiers pas, il comprend que les corridors biologiques sont les espaces non urbanisés qui permettent à la faune de se déplacer et à la flore de se disperser d’un milieu naturel à un autre.

img39.jpg

Entre eau, terre, air, faune et flore, le corridor biologique d’une rivière