Après une dizaine de jours de course, il est toujours très difficile de déterminer avec certitude quel sera le vainqueur de la Grande Boucle. En effet, après la chute de Vinokourov, favori numéro un pour les spécialistes, tout semble possible. Après une journée de repos, les coureurs auront fort à faire en ce mardi 17 juillet, puisqu’ils devront notamment escalader les cols très difficiles du Télégraphe et du Galibier. Pour les favoris, il s’agira de montrer ses intentions. Le problème est que tous les favoris se tirent dans les roues et les alliances se font très rares. Côté helvétique, à noter la semaine de rêve pour Fabian Cancellera, qui a remporté deux étapes dont le prologue et qui est resté en jaune pendant 7 jours.

img5531.jpg

A cause de sa chute, Alexandre Vinokourov a perdu du temps sur ses adversaires…mais tout reste possible