Une harpe, une contrebasse et quatre personnages mêlent leur voix. Ils voyagent entre contes et musiques, rire et sérieux, et partent à la recherche de ce lieu improbable où vont les choses quand on les oublie. Paroles et musiques se rencontrent, se mêlent, se démêlent, se démènent et se répondent (parfois plus si entente). Ensemble, elles dessinent des paysages sonores où l’on croise des clowns dansant le tango, des anges farceurs, des loups tout mous, des musiciens coquets qui jazzent un brin, des contes vertigineux, la cruauté du monde et la douceur de l’imaginaire. Parce qu’on naît, on vit, on meurt, on rit, on pleure, et quand est-ce que l’on prend le temps de se demander pour quoi ? Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site suivant : http://www.labiscou.ch .

img6876.jpg

La pièce se déroule au théâtre T50 jusqu’au 2 décembre prochain.