Une première à la Clinique de Montchoisi

par | 24 Juin 2016

La Clinique de Montchoisi vient de pratiquer pour la première fois une toute nouvelle technique utilisant un implant en hydrogel afin de soulager les douleurs dorsales au niveau des disques intervertébraux. Un défi technologique réalisé par le Dr Stefano Binaghi, neuroradiologue interventionnel à la Clinique de Montchoisi à Lausanne.

Nous avons tous entre les vertèbres, des disques composés d’une structure gélatineuse à base d’eau (appelée le noyau pulpeux), qui agissent comme de véritables coussinets, tels des amortisseurs entre deux structures vertébrales rigides. Avec le vieillissement, le type d’activité et les contraintes mécaniques répétées auxquelles notre dos est soumis, le gel naturel situé dans la partie centrale du disque intervertébral, peut hélas se consommer et se déshydrater. Il perd ainsi sa fonction d’amortisseur et le mal de dos survient.

En quoi ce traitement est-il révolutionnaire ?

L’idée est de remplacer le gel perdu par un produit de synthèse parfaitement biocompatible avec le corps humain et durable dans le temps. Seulement, il faut veiller à ce que ce liquide reste en place, qu’il ne se déforme pas ou migre ailleurs dans les tissus. C’est là qu’intervient une innovation remarquable : concevoir un gel à mémoire de forme, qui demeure exactement là où il doit être placé et dans le format souhaité. Minuscule à l’air libre, ce gel est introduit au moyen d’une aiguille sous contrôle d’imagerie médicale, pour être positionné au centre du disque. Le gel, appelé Fehrfix et commercialisé par la société Spine Surgical à Zollikofen, n’a pas seulement un effet mécanique de remplissage, il diminue l’acidité du disque et partant l’irritation concomitante. Ce procédé ne nécessite pas d’hospitalisation, ce n’est pas une intervention chirurgicale et est réalisé en ambulatoire sous anesthésie locale. Dans les faits, la douleur s’améliore et peut même disparaître au cours des premiers jours ou des premières semaines.

Il n’y avait jusqu’à présent aucune alternative. Seuls des moyens dits « conservateurs » comme des analgésiques ou de la physiothérapie amélioraient le quotidien, mais pas la situation sous-jacente.

Clinique de Montchoisi

Depuis sa création en 1932, la Clinique de Montchoisi a toujours été un des établissements les plus réputés du canton de Vaud. Acquise par Swiss Medical Network en 2003, la clinique a été entièrement rénovée et modernisée. Toutes les chambres jouissent d’une vue dégagée sur le lac Léman et les Alpes. Le dernier étage abrite une suite présidentielle et de confortables et spacieuses junior suites. La Clinique de Montchoisi s’est taillée une solide réputation en ophtalmologie. Avec plus de 20 spécialistes FMH (Fédération des médecins suisses) renommés dans ce département, elle assure le traitement efficace de maladies telles que le glaucome, la cataracte, la dégénérescence réticulaire et maculaire. En tant qu’établissement multidisciplinaire, la clinique offre des services de qualité en chirurgie générale, orthopédie, gynécologie et chirurgie plastique. Le service d’imagerie médicale de la Clinique de Montchoisi, inauguré fin 2010, est dédié à la neuroradiologie, à la radiologie ostéo-articulaire et à l’imagerie de la femme. Avec des lits spécifiquement dédiés à la médecine interne, la Clinique de Montchoisi permet également une prise en charge optimale des patients relevant de cette spécialité.

img21325.jpg

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Migros, toujours plus gros

Le groupe coopératif suisse Migros enregistre, en 2020, une croissance de son chiffre d’affaires consolidé de 4 %, ce dernier s’établissant à 29,82 milliards de francs (MdCHF ; 27,68 Md€). Dans le détail, si...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest