Cette toile, achetée en 1964 pour 80 000 francs et dont la valeur a depuis pris l’ascenseur, a été signalée manquante en novembre, obligeant les autorités à prendre des mesures.

La ville de Zurich possède quelque 32 700 oeuvres d’art de tous types, dont la valeur totale atteint les 90 millions de francs. Comme ces pièces sont réparties dans quelque 700 lieux différents, il est difficile d’avoir un oeil sur toutes. C’est ce qui est arrivé avec «Le Bouteille».

Découverte en novembre, la «disparition» de la toile du célèbre architecte chaux-de-fonnier n’a toujours pas été élucidée. D’abord exposée dans un hôpital, elle a par la suite été accrochée dans une salle de réunion. Dans les années 1990, le tableau a été entreposé dans un sous-sol avant que l’on ne perde sa trace.

Confrontées à cette histoire, les autorités zurichoises ont fait dresser un inventaire de toutes les oeuvres appartenant à la ville. Il en est ressorti qu’aucune autre des 300 pièces les plus chères n’a disparu. Mais sur quelque 400 autres objets de valeur, une douzaine, d’une valeur de 250 000 francs, avaient par contre disparus.

img7874.jpg

Propriété de la ville de Zurich, «La Bouteille» du Corbusier est perdue…