Ce 24 janvier, Marc Fesneau, ministre des Relations avec le Parlement, qui était de passage en Savoie, a assisté à la cérémonie des vœux de l’Université Savoie Mont Blanc. L’occasion pour lui de féliciter cette « jeune et ancienne université » qui fête ses 40 ans d’existence.

« Autrefois, la rue Marcoz, à Chambéry, où se trouve le siège de l’Université Savoie Mont Blanc, s’appelait le chemin des Miracles : c’est en quelque sorte un bon résumé de nos quarante ans d’existence ! » Denis Varaschin, président de l’Université Savoie Mont Blanc, introduisait ses vœux pour l’année qui commence par ce clin d’œil.

Le président Denis Varaschin a rappelé que « le futur n’est jamais donné, il se pense et se construit« . Photo USMB.

Une année qui sera marquée, pour l’établissement d’enseignement supérieur, par la célébration de ses 40 ans. « Comment cette petite université a pu se développer et avoir aujourd’hui une place qui n’est  plus contestée ? C’est ce que nous allons commémorer en 2019 », poursuivait-il.

Officiellement créée en 1979, elle comptait alors 2 600 étudiants sur les sites de l’IUT d’Annecy-le-Vieux et de l’Université de Chambéry. Elle se développe maintenant sur trois lieux (Annecy, Chambéry et Le Bourget-du-Lac) et accueille quelque 15 000 étudiants dans 200 formations. En 2016, le cap des 100 000 diplômés a été franchi. A  noter aussi que l’USMB dénombre 719 enseignants-chercheurs, dix-neuf laboratoires de recherche, près de 300 doctorants, une fondation universitaire (créée en 2015) et un club des entreprises (fondé en 1991).

« Il s’agit d’une structure associative regroupant des chefs d’entreprise, des enseignants-chercheurs, des organisations professionnelles et des représentants des territoires, détaillait Virginie Reitzer, déléguée générale de ce club. Elle est désormais dotée de cinq antennes (et bientôt deux de plus), et travaille dans trois directions : la professionnalisation de l’enseignement supérieur : l’insertion professionnelle des étudiants dès le début de leurs études ; l’organisation d’événements de mise en relation entre l’ univers universitaire et économique. »

Une table-ronde, dédiée aux liens entre l’université et les acteurs de son territoire, mettait en exergue une composante remarquée par Marc Fesneau, ministre des Relations avec le Parlement : « Vous êtes sur l’ancrage et l’ouverture à la fois, notait-il. La question de l’ancrage est un atout formidable pour une université qui doit aussi continuer à regarder à l’extérieur ».

La cérémonie se clôturait par la remise d’une « médaille des 40 ans », spécialement conçue par des étudiants des IUT d’Annecy et de Chambéry, à Dominique Paccard, premier président élu de l’université, Fabienne Blaise, rectrice de l’académie de Grenoble et au ministre Marc Fesneau.

Les trois récipiendaires de la médaille des 40 ans : Dominique Paccard, Fabienne Blaise et Marc Fesneau. Photo USMB.