Invité par l’Union Suisse des Attachés de Presse (USAP), Olivier Bernheim, PDG de la manufacture horlogère Raymond Weil, s’est exprimé ce mercredi 4 octobre dans les salons de l’Hôtel Bristol, lors d’un déjeuner-conférence. Sans note, extrêmement à l’aise, celui qui est le gendre de Raymond Weil, le charismatique fondateur, dirige, maintenant aussi avec ses deux fils, une entreprise possédant une large notoriété et produisant des montres dans le segment du luxe, seul créneau, aux yeux d’Olivier Bernheim, qui permet à la marque d’assurer son développement. La Société Raymond Weil, installée à Genève, vient en outre de fêter ses 30 ans. Ce cap a fait l’objet d’un événement organisé à Shangaï, en Chine, un marché d’avenir pour l’industrie horlogère suisse, et de la marque Raymond Weil en particulier. Gérard Duchesne, président de l’USAP, a ensuite donné la parole à la salle qui s’est montrée vivement intéressée en posant de multiples questions.

img997.jpg

Olivier Bernheim, PDG de Raymond Weil et conférencier invité de l’Union Suisse des Attachés de Presse