“Voitures À Partager”, le réseau d’auto-stop mis en place par le syndicat mixte ""“Vals du Dauphiné Expansion” et l’Agence de Mobilité Nord-Isère, vient de démarrer sur une bonne dynamique. Le service proposé par les deux structu-res ? Organiser la rencontre en auto-stop entre un piéton et un automobiliste sur trois “lignes” : La Tour du Pin / Saint-Victor-de-Cessieu, La Tour du Pin / Virieu et  Les Abrets / Aoste. Les lieux de rendez-vous sont clairement identifiés par de petits panneaux, des arrêts intermédiaires étant prévus sur ces trajets. La mise en relation est gratuite. Lancé il y a moins de deux mois, le 20 janvier, le réseau VAP compte déjà 26 inscrits. La moyenne d’âge des utilisateurs est de 48 ans, le plus jeune ayant 20 ans. Il explique s’être inscrit «pour aller travailler.»
Partage, écologie, bon sens, solidarité et économie  sont autant de mots qui reviennent fréquemment dans la motivation des utilisateurs. L’envie de participer au dynamisme du Nord-Isère et au changement des pratiques de déplacements est aussi l’une des raisons importantes évoquées par les habitants et usagers des Vals du Dauphiné. 
La réussite du réseau VAP est due à l’engagement des communes et des relais locaux. Ces derniers s’impliquent pour communiquer auprès de la population. Des opérations de tractage, ainsi que des enquêtes et des animations sont organisées afin d’aller à la rencontre des habitants. La mobilisation de tous les acteurs permet à ce projet de grandir. En continuant à ce rythme, dans trois mois, le réseau “Voitures A Partager” devrait dépasser la barre des 100 inscrits.
Infos et inscriptions : www.vap-nord-isere.fr
Stéphane Perrin
 

2015-03-14