Quand un père et sa fille malade échouent dans un camping nordique, et qu’ils croisent la route du vieux vampire lubrique et de son fils adolescent, cela peut virer au cauchemar. Dans la lignée des portraits grinçants de Molière, de Schicklgruber et de Frankenstein, Neville Tranter dresse un tableau de famille bien inquiétant pour évoquer ce conte aux parfums de Scandinavie, épicé d’horreur et d’humour. Pour de plus amples informations sur cette pièce, vous pouvez consulter le site suivant: http://www.marionnettes.ch/Spectacles.php?page=Fiche&id=pub@VAMPY .

img9348.jpg

La pièce se tient au Théâtre des Marionnettes de Genève jusqu’au 25 mai prochain.