Un ressortissant camerounais de 30 ans domicilié à 9126 Necker a été arrêté dans la nuit du 15 au 16 septembre 2006 pour avoir vendu une boulette de cocaïne d’un gramme pour le prix de CHF 100.– à un policier en civil.
Il a été interpellé par la police entre la rue De-Monthoux et la rue du Môle. Lors de son interpellation, il s’est violemment débattu, malgré les sommations «HALTE POLICE». Ainsi, il a rendu plus difficile son arrestation par les policiers. Il a également fait l’objet d’une mesure de renvoi définitive émanant des autorités saint-galloises, valable jusqu’en 2010. L’intéressé reconnais avoir vendu une boulette de cocaïne pour CHF 100.– mais explique s’être débattu car il ne savait pas qu’il s’agissait de policiers.

Jeune français de 22 ans arrêté pour detention de drogue
L’intéressé a été contrôlé le 15 septembre 2006 à la place Cornavin par une patrouille de la gendarmerie. Au moment d’entrer dans le poste de Cornavin, il a frappé au visage un sous-brigadier et a pris la fuite en courant. Malgré les sommations d’usage, il n’a pas obtempéré mais a finalement été rattrapé. La force a dû être employée pour l’interpeller. Lors de la fouille, il a été trouvé sur cette personne 29,9 grammes de marijuana et 7 pilules d’ecstasy dont il a tenté de se débarrasser. Aussi des sachets mini grips vides servant au conditionnement de cette drogue ont également été retrouvés. Le prévenu a déclaré que cette drogue était destinée à sa consommation personnelle, ce qui est peu probable au vu de son conditionnement. Il reconnaît partiellement les faits concernant la drogue et la tentative de fuite mais conteste avoir donné un coup au visage du gendarme.

Explusion judiciaire d’un ressortissant marocain agé de 35 ans
L’homme a été interpellé le 16 septembre 2006 à la douane de Vireloup, à sa sortie de Suisse. Les contrôles ont révélé qu’il fait l’objet d’une expulsion judiciaire prononcée à son encontre par l’Autorité judiciaire genevoise pour rupture de ban. Cette expulsion, est valable jusqu’au 17 septembre 2006.
De plus, il fait également l’objet d’une deuxième expulsion judiciaire, prise celle-ci par les Autorités vaudoises et valable jusqu’au 14 novembre 2006, pour rupture de ban et violation grave de la LCR.
Enfin, il fait de plus l’objet d’une interdiction d’entrée et de séjour en Suisse prise à son encontre par l’Office Fédéral des Migrations à Berne. Cette mesure, notifiée, est valable jusqu’en novembre 2010.

img816.jpg

29,9 grammes de marijuana en possession du dealer!