L'Eglise de Vermelle est un site très ancien. Depuis le milieu du XIXe siècle, cet édifice ""avait pratiquement été laissé à l'abandon. L'association pour la Protection de l’Eglise de Vermelle s'est donc constituée pour le sauvegarder et lui redonner vie. Depuis, un partenariat s'est mis en place entre la commune de Nivolas-Vermelle, propriétaire des lieux, et l'association pour réaliser un programme de restaurations.
Ainsi, l'Association met en place une programmation culturelle qui permet d'amener le public à découvrir ce site préservé.
L'association est composée de bénévoles amoureux du patrimoine et désireux d'agir dans le domaine culturel.
L'association a pour objectif d'accueillir chaque saison, à côté d'artistes reconnus, des jeunes talents et des ateliers de création qui œuvrent avec des publics parfois délaissés, pour les accueillir dans un vrai lieu d'exposition leur permettant de mettre leurs créations en valeur.
L’association qui est affiliée à la Fédération Sportive et Culturelle de France a son siège social rue de l’Hôtel de Ville à Nivolas-Vermelle. A sa tête on y trouve, entre autres, Suzanne Badin, et la vice-présidente Mathé Massit.
Depuis plusieurs années, l’association nous propose “Les saisons Vermelle” avec un programme tout aussi riche qu’éclectique. Après un concert et plusieurs expositions dont celle concernant les “Parfums d’Egypte”, l’équipe des bénévoles reprend son souffle. Les portes de l’église s’ouvriront de nouveau pour fêter Marie.
En effet, le jeudi 15 août, l’Assomption pour la Protection de l’Eglise de Vermelle donne rendez-vous aux fidèles à 10 h 30 pour la traditionnelle messe en l’honneur de la Vierge Marie.
Une messe célébrée par le Père Hien Bonaventure qui sera accompagnée par le chœur Saint-Romain de Vermelle sous la direction de Mathé Massit.
A l’issue de l’office la procession emmènera les fidèles pour la traditionnelle bénédiction du village de Nivolas-Vermelle.
Rens. et contact : www.les-saisons-de-vermelle.fr
Après ce beau pèlerinage, les portes se refermeront pour une pause estivale avant que la saison culturelle ne redémarre avec les sculptures de Thierry Sivet, du 14 au 29 septembre. Il s’agira d’une invitation aux voyages dans l’univers mythique des civilisations dites barbares ! Une interprétation des cultures anciennes à la fois contemporaines et intemporelles.
Enfin, la saison s’achèvera sur les “Journées Européennes du Patrimoine” les 21 et 22 septembre. Il s’agira d’un long week-end ouvert sur le patrimoine religieux et d’habits sacerdotaux. Elle se mêlera à l’exposition de Thierry Sivet, en non stop, de 10 h à 19 h.
Texte et photo : Carole Muet


2014-09-12