Que de pérégrinations entre la montée des poules et la rue des coqs à deux pas de la place du bourg-du-four…Le passage des Degrés-de-Poules emboîte le pas à la rue Chausse-coq. Le premier passage était d’abord appelé le passage des Degrés-de-Poulaille. Il date de 1554 et est venu remplacer un escalier à ciel ouvert. Ses marches assez raides faisant penser aux petits promontoirs des poulaillers pour que nuits des poules se fassent. La rue Chausse-Coq témoigne d’un long passé de prostitution. La rue voisine rebaptisée rue Etienne-Dumont se dénommait rue des Belles-Filles. La rue Chausse-Coq dériverait d’une altération du nom Chausse-Con. Pour d’autres, rien à voir, le nom de chausse-coq proviendrait des cordonniers qui officiaient en ces lieux et chaussaient les jeunes libertins appelés « coqs » au moyen-âge et qui allaient œuvrer avec les belles des rues voisines.

img714.jpg

Des poules aux coqs…