Vignerons: réforme saluée

par | 22 Déc 2007

Les vignerons indépendants européens saluent l’aboutissement du processus de réforme. Mais la marge de manoeuvre laissée aux Etats membres dans la distribution du budget des enveloppes nationales peut laisser craindre une OCM à géométrie variable. Le réseau de la CEVI se mobilisera pour s’assurer que tous les vignerons indépendants européens bénéficient des mêmes conditions de développement.

Pour les vignerons indépendants européens, l’aboutissement de la réforme est une excellente nouvelle. Xavier de Volontat, président de la Confédération Européenne des Vignerons Indépendants (CEVI) adresse ses sincères félicitations à la Commissaire Mariann Fischer-Boel, ainsi qu’à toute son équipe, et à la Présidence portugaise pour leurs efforts pour faire naître un consensus. Mais les tractations politiques ont conduit à maintenir des mesures comme la distillation de crise dans les enveloppes nationales. Cela fait naître des inquiétudes: tous les Etats membres sauront-ils utiliser au mieux la marge de manoeuvre qui leur est laissée pour réellement améliorer la compétitivité des entreprises? Quels garde-fous garantiront qu’aucune distorsion de concurrence ne naîtra entre les différents pays ?

«Nous apprécions particulièrement la mise en place de périodes de transition et l’instauration du schéma de paiements découplés, que nous appelions de nos voeux, et qui permettront à nos entreprises de développer leur compétitivité. De même, nous nous réjouissons que le programme d’arrachage soit réduit de 5 à 3 ans, comme nous le proposions. Mais nous ne voulons pas d’une OCM à géométrie variable. Nous serons vigilants sur les mesures d’application et veillerons à ce que les vignerons indépendants des pays membres de la CEVI bénéficient des mêmes conditions de développement» a déclaré le Président Xavier de Volontat.

img7362.jpg

Les vignerons indépendants européens ne souhaitent pas d’une OCM vin à géométrie variable.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Migros, toujours plus gros

Le groupe coopératif suisse Migros enregistre, en 2020, une croissance de son chiffre d’affaires consolidé de 4 %, ce dernier s’établissant à 29,82 milliards de francs (MdCHF ; 27,68 Md€). Dans le détail, si...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest