Après avoir connu une forte croissance en 2005, le chiffre d’affaires du groupe Villiger a enregistré un léger recul par rapport à l’année précédente au cours de l’exercice 2006, pour s’établir à 185,8 millions CHF (après correction des effets de change). En raison de la vente des participations majoritaires dans Villiger Ireland à l’actionnaire irlandais jusqu’ici minoritaire et de l’arrêt de la commercialisation des «Single Sticks» (rouleaux de tabac prédosés) à la suite de la redéfinition des dispositions applicables en matière de fiscalité sur le tabac en Allemagne, le chiffre d’affaires a enregistré un léger recul de 2%. Heinrich Villiger, propriétaire du groupe Villiger qui emploie 800 personnes, se montre toutefois optimiste en ce qui concerne l’année en cours. Il s’attend à une reprise de la croissance, également due au développement de nouvelles marques et de nouveaux produits. La guerre contre les fumeurs menée dans toute l’Europe est avant tout ciblée sur la cigarette; les cigares et cigarillos – en leur qualité de produits d’agrément et de biens culturels – seraient peu concernés. En outre, les avertissements imprimés sur les paquets à l’initiative de l’OMC n’ont jusqu’à présent montré aucun effet négatif sur les chiffres de vente.

img2331.jpg

Le groupe Villiger maintient le cap