Violence des jeunes

par | 20 Juil 2007

A quelques mois des élections fédérales, Olivier Guéniat, le chef de la sûreté de la police neuchâteloise dénonce la surenchère médiatique et politique qui tourne autour du débat sur la violence des jeunes. En effet, le policier indique que les mineurs ne commettent pas plus d’homicides qu’il y a 20 ans. Oliver Guéniat juge aussi que la proposition de la socialiste Christiane Galladé d’autoriser la prison pour les moins de 15 ans est purement électoraliste. Il précise qu’un jeune, encore en pleine évolution, risque moins de récidiver.

img5597.jpg

Pour Olivier Guénat, le débat sur les jeunes n’est qu’un prétexte électoral

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Banques suisses : UBS supprime, BNS anticipe

UBS supprime 44 succursales La première banque helvétique confirme le redimensionnement de son réseau domestique. UBS entend supprimer 44 de ses 240 agences en Suisse, vient d’expliquer le président de son conseil...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest