Moins de 1% de la population ne peut pas du tout marcher sans aide tandis que 26% se dit limitée, faiblement ou fortement, dans ses activités habituelles. A l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées (3 décembre), l’Office fédéral de la statistique (OFS) dresse une série de portraits des personnes vivant à leur domicile et pouvant être considérées comme handicapées selon différentes définitions. Les personnes âgées, mais aussi les femmes, sont davantage concernées par le handicap.

Le handicap présente des visages différents selon sa définition. Parmi la population vivant dans un domicile privé, les personnes concernées par le handicap représentent entre 5% et 27% selon qu’on considère les personnes présentant des déficiences (difficultés à voir, entendre, marcher, petite taille, etc.), des limitations d’activité (manger, se laver, faire ses courses, etc.), des restrictions de participation (exercer une activité professionnelle, rencontrer des amis, voter, etc.), au bénéfice de prestations financières pour invalidité (rente, allocation d’impotence, etc. de l’AI ou d’une autre assurance) ou ayant besoin d’aide en raison d’un problème de santé.

Les handicaps sévères restent rares

Les formes de handicap les plus sévères restent rares : moins de 1% de la population ne peut pas du tout suivre une conversation même avec une aide auditive et 3,7% est professionnellement inactive en raison d’un problème de santé. Les handicaps légers sont généralement plus fréquents et constituent la majorité des situations de handicap.

Les femmes vivent plus souvent dans une situation de handicap…

Les femmes vivent plus souvent dans une situation de handicap que les hommes. Cette tendance s’observe pour la plupart des handicaps et à tous les âges de la vie.

… mais elles reçoivent moins souvent des prestations pour invalidité …
L’invalidité est une notion administrative qui concerne principalement les personnes qui ne peuvent pas gagner leur vie en travaillant à cause d’un problème de santé. Des prestations sont également versées en cas d’incapacité à effectuer le travail non rémunéré de femme/homme au foyer. Malgré cela, les femmes reçoivent plus rarement que les hommes des prestations financières pour invalidité.

Le handicap augmente avec l’âge …
Le vieillissement augmente progressivement les problèmes de santé et donc les situations de handicap : moins d’un jeune adulte sur dix peut être considéré comme handicapé selon les différentes définitions analysées alors que c’est le cas d’environ une personne sur deux parmi les plus âgées. Cette tendance s’observe aussi pour les prestations d’invalidité, sauf qu’une grande partie d’entre elles ne sont plus versées au-delà de l’âge légal de la retraite.

img14276.jpg

Le handicap présente des visages différents selon sa définition.