Ouvrir le dossier du vodou haïtien, c’est ouvrir une immense boîte noire. Touchant à des domaines tellement variés, il ne se laisse pas enfermer dans les catégories classiques de «religion» ou de «culture». Comment dire cet ensemble disparate, hétéroclite et dynamique? Comment exposer le débordement de vie? Comment montrer l’invisible? Le MEG accueille en première mondiale la plus importante collection haïtienne d’objets vodou, rassemblée par la Suissesse Marianne Lehmann. L’exposition témoigne non seulement de l’incroyable vitalité de la culture haïtienne, mais elle nous interroge surtout sur notre propre rapport au monde et à l’existence. Pour de plus amples informations sur cet événement, vous pouvez consulter le site suivant: http://www.ville-ge.ch/meg .

img9952.jpg

L’exposition se tient au musée d’ethnographie jusqu’au 31 août prochain.