Dimanche 17 janvier, Daniel Gaude et son équipe étaient heureux ""d’accueillir la population à la salle des fêtes Gérard Garnier pour partager un moment de convivialité.
Lors de cette cérémonie, Daniel Gaude, maire, commençait son discours ainsi : «Il y a un an, je débutais mon discours en vous demandant un instant de recueillement pour les victimes du 7 janvier 2015 au nombre de 17. Malheureusement, ce 13 novembre dernier, l’horreur s’est amplifiée avec 130 victimes tombées sous les balles de fanatiques au nom de je ne sais quelle idéologie.
Dans ce monde de plus en plus violent et fou, notre commune rurale demeure un havre de paix où il fait bon vivre, efforçons-nous de conserver ces valeurs de solidarité et de bien vivre ensemble en sécurité.»

2016 verra les aménagements de sécurité de la rue du Centre dont les travaux devraient débuter avant les vacances par l’enfouissement des lignes électriques et téléphoniques puis avec les travaux de voirie : trottoirs, chicanes, revêtements et pose de candélabre. Ces travaux s’étaleront sur deux ans pour se terminer au second semestre 2017. «C’est projet d’envergure de l’ordre du 700 000 € HT dont 120 000 € à la charge de la commune. Nous remercions les intervenants et financeurs comme la CAPI, le Syndicat des énergies du département de l’Isère, le Département et le Syndicat des eaux de Biol.» Une réunion publique de présentation aura lieu prochainement.
""Concernant le Plan local d’urbanisme (PLU), l’équipe municipale souhaite finaliser ce document en 2016. Par ailleurs, la mise en accessibilité des bâtiments commencera cette année pour se terminer en 2018 pour un coût d’environ 100 000 € HT.
Du côté des finances, elles restent stables «mais la vigilance est de rigueur. 2015 a vu une baisse importantes des dotations de l’Etat et cela se poursuivra en 2016 et l’année suivante. Pour compenser ces baisses, il faudrait augmenter les impôts locaux de 15%. Ce n’est pas ce que nous ferons mais il faudra procéder à un réajustement. Les taux n’ont pas évolué depuis six ans.» Cette décision sera prise en conseil municipal lors du vote du budget. Des décisions ont été prises pour réduire les dépenses de fonctionnement avec la création de deux emplois aidés par l’Etat et la Région : un contrat emploi avenir et un contrat unique d’insertion. Les frais de nettoyage des bâtiments seront diminués de 50% et l’entretien des terrains de 90% soit une économie de 11 000 euros. Par conséquent, la construction de la Maison de la Nature est différée.
Mais 2016 verra aussi deux grandes festivités avec les 20 ans du club de football ECBF en juin et la fête de la Batteuse en juillet. Voilà une belle façon de clore une cérémonie avec l’annonce de joyeux rendez-vous.
Carole Muet

2017-02-04