Mes vœux pour 2007? En tant que Français, j’en ai pour mon pays puisque ce sera pour nous un grand rendez-vous, celui des élections présidentielles. Je souhaite du fond du cœur que les Français ne ratent pas ce rendez-vous. Qu’ils se donnent un Président – j’emploie le masculin «générique» sans acception du sexe! – qui puisse remettre la France aux toutes premières places, et en particulier qu’il nous fasse reprendre la place de tête de la construction européenne, en fixant le cap de manière claire. Pour nous et pour les autres, car je le dis peut-être avec une certaine ingénuité, le destin de la France c’est aussi cela: tracer la route. Ici à Genève, je souhaite la poursuite de l’essor remarquable que connaît la Suisse, la région, et l’agglomération «franco-valdo-genevoise /capitale Genève», et que celle-ci avance en 2007 dans l’ émergence de son rôle comme acteur à part entière, soucieuse de l’intérêt de l’ensemble de sa population. Tout le monde y trouvera son compte.

img1844.jpg

Nicolas Mettra, Consul général de France