La municipalité de Belmont avait invité la population dimanche 17 janvier ""à la traditionnelle cérémonie des vœux. Si cette année, l’assistance était moins nombreuse, c’était sans doute la faute aux conditions météorologiques avec la neige qui en a effrayé certains. Le maire, Gérard Mathan, commençait d’ailleurs par remercier ceux qui avaient bravé les intempéries. Puis il revenait sur les événements douloureux de 2015 en rappelant qu’il appartient à chaque citoyen de faire face et d’être vigilant. Malheureusement, avec internet, la radicalisation peut se produire n’importe où. Par ailleurs, une série de cambriolages sur la commune oblige les habitants à être attentifs.
Ensuite, le maire évoquait l’avenir de l’intercommunalité. Au 1er janvier 2017, la Communauté de Communes de la Vallée de l’Hien devra fusionner avec trois autres Communautés jusqu’aux limites de la Savoie à l’échelle des Vals du Dauphiné. Il regrette cette fusion : «Avec la commune de Biol, nous sommes davantage sur l’axe Lyon-Grenoble, notamment pour les transports, et nous avons souhaité rejoindre la CAPI. Il semblerait que la fusion se fasse de manière autoritaire et qu’il risque d’être nécessaire de passer par les Vals du Dauphiné pour demander ensuite à rejoindre la CAPI au 1er janvier 2018. C’est beaucoup plus compliqué et beaucoup moins démocratique…»
""En ce qui concerne les travaux réalisés en 2015, outre diverses remises en état de voiries, la commune a refait le mur de soutènement de la place et la totalité du toit du bâtiment école-mairie. Un passage piéton sécurisé a été créé pour sortir de la place et ralentir la circulation sur la rue de la mairie. En 2016, le conseil municipal établira des priorités en fonction des aides qui pourront être obtenues. Outre les indispensables travaux d’entretien de la voirie, le programme pluriannuel de mise en accessibilité des équipements publics pour les personnes à mobilité réduite va être engagée. Le coût s’élève à 63 000 euros sur trois ans. On citera également l’installation de WC dans la cour de l’école, un aménagement de sécurité sur la route de Biol, la finition du chemin de Corcieux, le nivelage et le nettoyage du parking derrière Jacky, ainsi que la réfection du deuxième pan du toit de l’église.
S’agissant du budget, si les impôts n’ont pas été augmentés depuis dix ans, la faiblesse des taux «lèse gravement la commune au niveau de la Dotation Globale de Fonctionnement», indiquait le maire. A cela, s’ajoute la baisse des dotations de l’Etat. La municipalité envisage donc une augmentation modérée en 2016. Concernant les activités périscolaires, une initiation à la boule lyonnaise sera ajoutée avec le concours de l’Union bouliste au cours du dernier trimestre. Gérard Mathan concluait en remerciant tout particulièrement les enseignants, le personnel communal et les bénévoles des associations qui animent le village. Il était ensuite temps de partager le verre de l’amitié.

2017-02-04