Le peuple et les cantons ont refusé de manière claire les 3 objets soumis au vote soit les naturalisations par les urnes, le texte sur la santé et l’initiative muselière. Concernant le texte du parti UDC sur les naturalisations, il a été rejeté par 63,8% des votants. C’est donc un frein pour le parti qui se voit stopper dans son élan et dans sa série victorieuse sur les sujets touchant aux étrangers. A noter que, une fois n’est pas coutume, ce sont les romands qui ont enregistré un non massif avec des scores avoisinant les 80% (Genève et Vaud avec 82,1 et 81% sont les champions du NON).

Les cantons alémaniques ont aussi rejeté le texte sur les naturalisations, sauf le canton de Zoug, mais de manière moins nette. A noter également qu’Emmen (Lucerne) s’est à nouveau distinguée en acceptant l’initiative avec 51% des voix.

Les projets soutenus par les démocrates du centre portant sur l’initiative muselière et sur la santé ont été également rejetés, respectivement à 75,2% et à 69,5%. Le taux de participation s’est élevé à 45%.

img9469.jpg

Les Suisses ont voté massivement « non » aux trois objets fédéraux.