En 2005, on a dénombré en Suisse 10 voyages d’une journée et 2,7 voyages avec nuitées en moyenne par personne. Seuls 12% des voyages d’une journée et 11% des voyages avec nuitées ont été accomplis pour raison d’affaires. Tandis que les voyages d’une journée ont principalement eu lieu en Suisse, 52% des voyages avec nuitées ont eu pour destination un pays étranger, le plus souvent l’Italie, l’Allemagne ou la France. Ces résultats se fondent sur les données du microrecensement transports 2005, réalisé par l’Office fédéral de la statistique (OFS) et l’Office fédéral du développement territorial (ARE).

La distance parcourue augmente avec la durée des voyages
Les voyages de quatre nuitées et plus conduisent dans 70% des cas à l’étranger et, pour la moitié d’entre eux, vers des destinations éloignées de plus de 2000 km. 70% des voyages d’une à trois nuitées se déroulent en revanche à l’intérieur des frontières nationales. Les voyages d’une journée ont lieu fréquemment (34%) dans un rayon de 50 km au maximum et sont entrepris dans la plupart des cas pour rendre visite à des amis ou à des proches.

L’âge, le revenu et la région de résidence influencent l’envie de voyager
Les enfants et les jeunes de moins de 15 ans, de même que les adultes âgés de 25 à 44 ans voyagent nettement plus souvent que les personnes des autres groupes d’âges (respectivement +15% et +19% que la moyenne). A l’opposé, les personnes de 65 ans et plus sont celles qui voyagent le moins (-27%). La fréquence des voyages et les distances parcourues augmentent avec le revenu disponible. Les personnes disposant d’un revenu mensuel élevé (égal ou supérieur à 12’000 francs) entreprennent presque deux fois plus de voyages que celles dont le revenu est faible (inférieur ou égal à 4000 francs). On observe aussi des différences entre les régions linguistiques : les habitants de Suisse alémanique partent plus souvent en voyage que ceux de Suisse romande et de Suisse italienne.

Des voyages moins nombreux, mais plus fréquents en avion
Comme dans les années 1998 à 2003 (module de l’enquête sur les revenus et la consommation), on constate que la fréquence des voyages est en baisse. En 2005, on a ainsi dénombré en moyenne 0,4 voyage avec nuitées de moins par personne qu’il y a deux ans ; ce recul a touché les voyages de courte durée comme ceux de longue durée. En revanche, les voyages en avion ont été plus nombreux. Ils ont progressé de 6,3% dans le cas des voyages privés à l’étranger. Les méthodes de relevé ayant changé, les conclusions que l’on peut tirer de ces variations peuvent toutefois être entachées d’incertitude.

img7364.jpg

On dénombre 13 voyages par personne en 2005.